Economie & emploi

Indemnisation jours fériés 2011

Tout salarié a droit à l’indemnisation des jours fériés légaux qui tombent un samedi ou un dimanche au Luxembourg.

Les jours fériés légaux 2011 concernés sont :
– le 1er janvier
– le 1er mai
– le 25 décembre

L’indemnisation varie par la prise en compte des éléments suivants :

– le jour est travaillé ou non en raison des besoins de l’entreprise.

– le jour est habituellement travaillé ou non, conformément au contrat de travail.

– des dispositions plus favorables sont prévues dans les conventions collectives.

Ensuite, il va falloir distinguer deux cas :

Le jour férié est chômé

Voici les dispositions applicables lorsque le jour férié est chômé et les droits du travailleur.

Si le jour férié tombe sur un jour ouvrable qui est en principe travaillé :

– un jour de repos.

– la rémunération au tarif horaire normal, comme s’il avait effectué ses heures de travail.

Si le jour férié tombe sur un jour ouvrable non travaillé ou un dimanche :

– un jour de congé supplémentaire à prendre dans les 3 mois suivant le jour férié.

Le jour férié est travaillé

Voici les dispositions applicables lorsque le jour férié est travaillé et les droits du travailleur.

Si le jour férié tombe sur un jour ouvrable qui est en principe travaillé :

– la rémunération des heures effectuées pendant ce jour au tarif horaire normal.

– la rémunération des heures qui auraient été faites normalement ce jour.

– une majoration de 100% du tarif horaire normal multiplié par le nombre d’heures effectivement faites ce jour.

Si le jour férié travaillé tombe sur un jour ouvrable en principe travaillé :

– un jour de congé supplémentaire dans les 3 mois suivant le jour férié.

– la rémunération des heures faites au tarif horaire normal.

– une majoration de 100% du tarif horaire normal multiplié par le nombre d’heures effectuées ce jour.

– une majoration ou un repos compensatoire s’il s’agit d’heures supplémentaires.

Si le jour férié travaillé tombe sur un dimanche :

– un jour de congé supplémentaire dans les 3 mois suivant le jour férié.

– la rémunération des heures faites au tarif horaire normal.

– une majoration de 100% du tarif horaire normal multiplié par le nombre d’heures effectivement faites ce jour.

– une majoration de 70% du tarif horaire normal multiplié par le nombre d’heures effectuées ce jour.

– une majoration ou un repos compensatoire s’il s’agit d’heures supplémentaires.

Indemnisation 2011 des jours fériés qui tombent un samedi ou un dimanche au Luxembourg.


Source : www.guichet.public.lu

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer