728×90 header

A la rescousse des travailleurs frontaliers : SNCF et Protection Civile s’unissent

logo SNCFLa SNCF et la Protection Civile ont signé une convention, mercredi 7 mars 2012, avec pour objectif le renforcement du dispositif visant à améliorer les conditions d’attente des voyageurs.

Pas d’inquiétude à avoir pour les 70 000 frontaliers, les trains à destination de Luxembourg, empruntant le sillon lorrain, sont concernés par la mesure.

Au niveau national, un accord entre la SNCF et la Protection Civile a été établi. La convention régionale signée hier à la gare de Metz devrait permettre aux clients de la SNCF victimes d’incident sur le réseau ferré d’être mieux pris en charge.

Une attente supérieure à 2h30 (durée indicative fournie par la SNCF) entrainera l’intervention de la Protection Civile. Celle-ci engagera des moyens humains et matériels pour la prise en charge des usagers victimes des conditions de circulation perturbées, y compris sur le réseau transfrontalier à destination de Luxembourg.

Cette mesure intervient quelques jours après les nombreux et importants retards, dus à des incidents sur les voix, enregistrés sur le tracé Nancy-Metz-Luxembourg.

Selon les situations, 1 000 agents de la Protection Civile pourront intervenir en gare :

  • en tant que renfort des agents SNCF
  • en tant que relais de l’information vers les clients
  • pour distribuer nourriture, boissons et kit d’hygiène
  • pour aménager des locaux en structure d’accueil
  • pour mettre en place un poste de secours fixe ou mobile
  • pour apporter une aide technique dans les domaines de la communication et de l’éclairage
  • comme appui lors des grands départs

Mais également sur les voix :

  • pour apporter une assistance aux personnes dites « à risque » lors de l’immobilisation prolongée d’un train (défaut de confort, climatisation, chauffage, éclairage, etc.)
  • pour aider à l’orientation des voyageurs vers des points de regroupement
  • pour apporter une assistance en cas d’évacuation et/ou transbordement en pleine voie (train vers train ou train vers transport de substitution)
  • pour aider les personnes à mobilité réduite lors des cheminements aux abords des voies

Une convention a été signée mercredi 7 mars 2012 par la SNCF et la Protection Civile avec pour objectif, en cas de fortes perturbations ayant pour conséquences d’importants retards, le renforcement du dispositif visant à rendre moins pénible l’attente des voyageurs.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*