Actualité & vie locale

Risque accru d’incendies en forêt au Luxembourg

L’absence de précipitations au Luxembourg engendre un risque accru d’incendie en forêt. En effet, parmi les facteurs généralement favorables à la prolifération et à l’intensité des incendies, il faut noter les hausses de température, l’absence de précipitations, la baisse de la teneur en eau du sol superficiel et l’occurrence d’un temps venteux.

Crédit photo : Gouvernement.lu
Crédit photo : Gouvernement.lu

En effet, une longue période de sécheresse rend la forêt extrêmement inflammable. Une courte période de pluie abondante n’est pas suffisante pour humidifier le sol en profondeur et n’affecte que les combustibles en surface humide. Il faut généralement plusieurs jours de précipitations continues pour que le sol regorge en eau.

Il est donc primordial de faire preuve d’une vigilance accrue en forêt et dans les terrains vagues pendant cette période de sécheresse d’autant plus que la plupart des incendies sont provoqués par l’Homme. La lutte contre l’incendie commence donc par la prudence : éviter de faire du feu (grillades par exemple), éviter de jeter des objets en ignition telles que des cigarettes, éviter de laisser des morceaux de verre qui parfois font loupe et déclarent le feu.

Stationnez votre voiture uniquement sur des surfaces non combustibles, bitumées ou empierrées, non herbeuses pour éviter les risques de mise à feu par contact du pot d’échappement ou du catalyseur et laissez les accès aux chemins forestiers libres pour permettre le passage des fourgons d’incendie. En tant que promeneurs, repérez les chemins empruntés afin de connaître votre position pour ressortir rapidement de la forêt en cas d’incendie.

Une autre cause des incendies est l’usage imprudent du feu dans le cadre des opérations agricoles ou sylvicoles. Le brûlage étant un des outils de gestion du milieu (réouverture, entretien…), il doit être utilisé de façon raisonnée.

Avant de faire un feu en zone verte, il est donc important de vérifier les bonnes conditions météorologiques et de respecter les conditions de sécurité afin de toujours rester maître de la situation. Il faut rester près du feu et le surveiller jusqu’à son extinction définitive.

En cas d’incendie, mettez-vous à l’abri en vous éloignant le plus rapidement possible de la zone incendiée. Informez les services de secours dès l’apparition de nuage de fumée en appelant le 112. Donnez des renseignements les plus précis possible sur la localisation du foyer et faites une description des abords : personnes présentes, habitations à proximité, direction prise par le feu, etc. Convenez d’un point de rencontre en lieu sûr afin de guider les unités de secours vers le lieu du sinistre. Restez au téléphone jusqu’à ce que l’opérateur du central des secours d’urgence (112) dispose de toutes les informations indispensables pour une aide rapide et efficace.


Communiqué par l’Administration de la nature et des forêts et l’Administration des services de secours

Mots clés

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer