728×90 header

Nation Branding : objectif, donner une image de marque au Grand-Duché

En ce début d’année 2015, le gouvernement luxembourgeois s’est fixé l’objectif de redorer la perception du Luxembourg à l’étranger et de travailler à l’élaboration d’une image de marque via le concept de « Nation Branding ». Un processus qui a déjà commencé et qui se fera en plusieurs phases.

Photo : de.g. à d. : Jean Asselborn, Francine Closener / © MAEE / gourvernement.lu
Photo : de.g. à d. : Jean Asselborn, Francine Closener / © MAEE / gourvernement.lu

Quelques mois après les révélations de l’opération « LuxLeaks » (lire notre article en cliquant sur ce lien), le gouvernement luxembourgeois a annoncé ce vendredi 23 janvier 2015 vouloir élaborer une image de marque pour le Luxembourg.

Une construction en plusieurs phases

A l’occasion d’une conférence de presse, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, et la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener ont ainsi présenté la première phase de ce processus, qui a eu lieu en octobre 2014.

Cette première phase d’étude a été réalisé auprès de la population résidente, qu’elle soit de nationalité luxembourgeoise ou étrangère, mais aussi auprès des travailleurs frontaliers. Elle a permis de déterminer selon eux quels étaient les atouts du Grand-Duché de Luxembourg.

L’étude aurait entre autre mis en avant certaines forces du pays, comme le multilinguisme, le leadership, la nature, le multiculturalisme, la propreté et l’environnement propice et sécurisant pour les familles.

Francine Closener précise cependant :

« Il est étonnant que les résidents étrangers et les frontaliers soient d’avis que le Luxembourg, en tant que pays, puisse être investi d’un rôle dirigeant, tandis que les résidents luxembourgeois semblent beaucoup plus réticents à ce sujet. »

La deuxième phase, dite « participative », vient tout juste d’être lancée. Un site a été mis en ligne (cliquez sur ce lien pour le visiter). Présenté en 4 langues, il permet aux internautes d’échanger leurs idées et perceptions afin de participer à l’élaboration de l’image de marque du pays.

Différents ateliers sont organisés en parallèle, durant les mois de janvier et février 2015, au cours des quels des acteurs issus des secteurs de l’économie, des finances, de la culture, du tourisme et de la société civile de manière générale définissent les traits marquants et les valeurs communes du Luxembourg.

La prochaine phase sera celle de la réflexion. Tous les éléments seront regroupés, analysés puis mis en relation les uns avec les autres. Les éléments-clés permettant l’élaboration de l’image de marque seront ensuite extraits.

Les premiers résultats devraient être connus d’ici le printemps 2015.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*